Concept
 
Sapphire
 
SQL*LIMS
 
Littérature
 


Biobanking et la garantie de fonctionnement en 90 jours


tl_files/splims/imagessite/900bb.png Dans les domaines de la génomique, protéomique ou du phénotypage, les entreprises pharmaceutiques et de biotechnologies ont recours de plus en plus à l'utilisation de bio-spécimens durant les processus de recherche et de production. Le scientifique doit pouvoir accéder rapidement à ses échantillons et leurs informations associées parmi de grands volumes de bio-spécimens.

Conscient des nombreux défis liés à l'intendance complexe des lieux de stockages biologiques et à la gestion de gros volume de données, LabVantage a développé la solution BioBanking SapphireTM.

Pour implémenter rapidement, pour écarter les risques inhérants à la gestion des projets d'informatisation et pour un retour d'investissement conséquent, SPLIMS / LabVantage garantit sa nouvelle solution Biobanking packagée opérationnelle en 90 jours pour un prix forfaitaire sans risque de dépassement !

Biobanking SapphireTM offre le suivi centralisé du sang, des tissus, des cellules, des lysats, de l'ADN, de L'ARN, des protéines, ..., de la réception à la validation dans le respect des contraintes réglementaires (BPL, CPMP/ICH/135/95,  21 CFR Part 11, HL7, HIPAA ou IRB) et en cohérence avec les systèmes déjà en place.

Cette nouvelle version offre des fonctionnalités sophistiquées :

· La gestion des études,
· Le suivi de la chaîne de contrôle (colisage, mouvements et prise en main)
· Le stockage/inventaire des échantillons,
· Les feuilles de suivi électroniques,
· Le traitement par regroupement,
· Les alertes programmables,
· Les sécurités des restrictions d'accès/diffusion appropriées,
· L'enregistrement des décisions finales.

A ces fonctions de bases, Biobanking SapphireTM assure :

· La topologie hiérarchique et configurable des lieux de stockage,
· La gestion complète des généalogies / pools d'échantillons par outils intégrés,
· L'identification des échantillons GLP,
· La gestion des consentements des patients,
· Le contrôle de synchronisation avec les systèmes de données externes,
· La confidentialité des "ID des sujets cliniques",
· Les interfaces spécifiques pour capturer les données biographiques,
· Le suivi grâce aux codes à barres et puces RFID,
· Les contrôles multi-niveaux des termes utilisés dans les dictionnaires de tissus, de maladies et de diagnostics (cliniques, microscopiques),
· La gestion de l'avancement des tâches,
· L'utilisation des conteneurs de stockage variés,
· Les requêtes sans programmation,
· Les rapports standard,
· etc




Vos commentaires
*
*
*
*
Veuillez calculer 8 plus 4. (anti robot)*